Harel – Architecte | Loi ALUR - Harel - Architecte

Loi ALUR

Loi ALUR et ses implications.

Le rôle de l’Architecte va devenir de plus en plus important au regard du durcissement de règlementation sur l’environnement, de l’étalement urbain et de la préservation des paysages. Le regard du professionnel sera incontournable pour intégrer un projet de construction ou de rénovation (de caractère) dans un environnement qui a été parfois maltraité.

Pour faire simple, il n’y aura plus la possibilité de construire hors agglomération et les constructions existantes en milieu rural ne pourront être transformées qu’à condition que les PLU le prévoient : fini les changements de destination des belles fermes en pierres qui deviennent des locations!

Autre conséquence de ces changements : la pression foncière. Les agences immobilières risquent ne pas pouvoir contenter les clients désireux de trouver une propriété avec du terrain, dans un bel environnement, loin des centres urbains qu’ils voient se densifier. Densification au détriment des infrastructures et de la qualité de vie.

Aussi, la proposition architecturale va devoir composer avec ce durcissement de situation et proposer toujours plus de qualité pour convaincre les mairies et autres administrations de valider des Permis de Construire de plus en plus difficiles à obtenir. Et qui aura les moyens de mettre en œuvre des solutions esthétiques et techniques pour satisfaire à ces nouvelles exigences?

Tant qu’il est temps, rénovez vos habitations, surtout si elles ont un caractère architectural à mettre en valeur, avec l’aide d’un Architecte bien sûr.