Présentation du projet K :

Cette maison d’architecte construite dans les années 70 est une belle villa de plain pied, avec toit terrasse, et ressemble aux maisons Guilloux, comme on en trouve beaucoup le long du Golfe du Morbihan. La proximité de la mer couplée à un terrain dominant le paysage créé tout de suite une ambiance reposante.

Démarche :

Maison avec jardin pour une famille de quatre personnes, il fallait distinguer deux types d’espaces : le privé et la réception d’amis de passage.

Travaux : Extension et transformation du volume.

L’extension a été nécessaire par le choix de densifier l’existant en transformant le garage en studio indépendant pour les invités, avec salle d’eau et rangement indépendant. Du coup, il fallait retrouver de quoi entreposer la voiture en hors-saison. On a repris les codes de l’architecture existante : enduit blanc / pierres locale et bandeau en zinc gris-bleu pour rappeler les ardoises. L’acrotère, au même niveau, finit d’intégrer ce volume.

La maison existante a été entièrement vidée, seuls les porteurs et l’emplacement de la cheminée sont restés. Deux zones ont été redéfinies : la partie accueillant les amis et la partie privée. Dès l’entrée, l’espace s’ouvre sur une vue panoramique vers le golfe au travers du bureau qui sert de salle multimédia. Puis le séjour / salle à manger / cuisine ouverte, donnant sur une magnifique terrasse sud, dominant le paysage maritime. Des espaces de fonctions sont repoussés dans les coins au nord : WC indépendant et buanderie / cellier. Pour un plus bel espace, la cuisine, pièce au nord mais bénéficiant malgré tout de la vue mer, a été conçue en intégrant tous ses éléments et donner l’impression qu’il ne s’agit que de meubles de salle à manger (robinet rétractable, hotte habillée de bois, lave-vaisselle intégré, etc). A la suite, la salle à manger et le séjour sont au plus près des baies toutes hauteurs face au sud et à la mer. La vue surplombe la maison de devant, qui du coup ne gêne pas la vue « bord de mer » et nous donne du recul sur le paysage.

La zone privée est double. Deux belles chambres au sud avec vue et deux autres au nord, accompagnées de leur salle d’eau, le tout distribué par un couloir central éclairé de manière zénithale. La suite parentale vue mer a sa propre salle de bain et bénéficie de la terrasse qui s’étend depuis le séjour. Les petits déjeuners en privé face au Golfe du Morbihan y sont enchanteurs, le calme absolu. Les chambres au nord ne sont pas en reste. La cour d’accès est paysagée en graviers blancs et profite des plantations sur l’arrière de la maison pour se protéger des regards indiscrets.

Les façades ont été reprises. Les fenêtres panoramiques ont été transformées en baies vitrées toute hauteur, les parements en pierre nettoyés et les ardoises du couronnement ont été reprises. La toiture terrasse a été intégralement refaite pour garantir l’étanchéité et on en a profité pour l’isoler. Le séjour avec cheminée moderne, donnant de chaque côté du mur d’appui, joue aussi la transparence des baies et apporte la chaleur d’un foyer ouvert. Le design intérieur de l’ensemble est minimaliste afin que l’attention se portant sur la vue ne soit pas distraite. Un système de double flux complète la géothermie côté technique. Cerise sur le gâteau, une cave enterrée, modeste mais fonctionnelle, complète le tableau des aménagements pratiques de ce projet. Au final, cette villa vue mer a été rénovée en 9 mois seulement.